Didier Lombard ou le Mea culpa d’ un X docteur en économie

lombardDidier Lombard, polytechnicien de son état, fait de plates axcuses suite aux nombreux suicides chez France Télécom. Voici un florilèges de son mea culpa lors de son interview sur Europe 1 le 9 octobre:

« Je n’ai pas pris en compte des signaux » de détresse des employés
« On a sous-estimé un certain nombre de parametres humains »
« On n’a pas… je n’ai pas pris en compte suffisamment les signaux faibles qui arrivaient »
« On a… je n’ai probablement pas prêté une attention suffisante à quelques indicateurs ».
« Renvoyer du pouvoir et des moyens au local »
« On a sous-estimé un certain nombre de parametres humains, en particulier dans notre organisation. A force de vouloir courir apres la performance, le local n’avait plus de degrés de liberté »
« On a raté les indications des equipes sur les terrains qui percevaient une realite différente de celle que nous percevions ».
Reconnaissant avoir fait « trop vite » des « transformations majeures », il a expliqué que le groupe allait « renvoyer du pouvoir et des moyens sur les equipes locales ».
Didier Lombard a par ailleurs reconnu ses maladresses apres avoir commis une « Ã©norme bourde » et avoir « trouvé le mot le plus catastrophique » en parlant il y a quelques semaines de « mode des suicides ». Plus récemment, une video exhumée par le site Mediapart où il lance « la pêche aux moules, c’est fini » à des salariés a également fait polémique.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.