Jean Sarkozy candidat à la présidence de l’Epad : scandale d’une république bananière

jean sarkozyLe fils de Nicolas Sarkozy serait candidat à la présidence de l’ EPAD, l’Etablissement public d’aménagement du quartier d’affaires de La Défense, selon un conseiller général UMP des hauts-de-seine, confirmant l’information donnée par le point le 7 octobre dernier. Le jeune Sarkozy, étudiant en 2eme année de droit, devrait donc bien se presenter malgré un manque de légitimté certaine, comme l’ont notamment souligné des vois venues de la droite comme de la gauche.
Comment allier un poste avec de telles responsabilités et des études en parallèle, sans même parler des compétencedes recquises. Comme si celles ci pouvaient donc venir d’un simple nom de famille… Vive la méritocratie, vive la République !
Et Patrick Devedjian a beau insisté « Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années », il n’en manque pas moins que si ce jeune Jean n’était un sarkozyste royal, jamais cette discussion n’aurait eu lieu. Le président actuel, atteint de la limite d’ âge et peut etre de sénilité précoce pour affirmer que Jean Sarkozy pourrait prendre sa place, ne semble-t-il pas en train de briguer un autre poste au sein de la République bananière qui se met en place autours de son président Nicolas Sarkozy, pour affirmer que Jean Sarkozy possède quelque crédit pour se presenter à ce poste.

Sur le même sujet

1 réflexion sur « Jean Sarkozy candidat à la présidence de l’Epad : scandale d’une république bananière »

  1. Ping : apres Jean Sarkozy et Antoine Fillon, le fils Balkany joue hors la loi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.