Présidence de l’ EPAD Joëlle Ceccaldi- Raynaud élue et jean Sarkozy confirmé au poste d’ administrateur

jean sarkozyPrésidence de l’ EPAD Joëlle Ceccaldi-Raynaud élue et jean Sarkozy confirmé au poste d’ administrateur

Jean Sarkozy, le fils cadet du Président Sarkozy, avait suscité une forte polémique populaire en octobre dernier lorsqu’il avait fait part de sa volonté de briguer la présidence de l’établissement.

La députée-maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a été élué au poste de présidente de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense (Epad), vendredi 4 décembre. L’élue, qui avait annoncé sa candidature jeudi, a recueilli les voix de 14 des 18 administrateurs de l’Epad, le maire PCF de Nanterre Patrick Jarry, seul autre candidat déclaré, en obtenant 4.
Jarry (PCF) vice-président

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, 58 ans, succède à à Patrick Devedjian, ministre de la Relance et actuel président UMP du conseil général des Hauts-de-Seine, qui était atteint par la limite d’âge. Deux postes de vice-présidents ont été confiés à Patrick Jarry et au maire UMP de Courbevoie, Jacques Kossowski.
Devant les journalistes, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a appelé à « travailler de façon plus humaine » dans le quartier d’affaires. « La Défense, ce sont des tours, bien sûr, mais c’est aussi un lieu de vie », a-t-elle expliqué, confirmant par ailleurs son intention de briguer, l’année prochaine, la tête de la future structure issue de la fusion de l’Epad et de l’Epasa, qui aménage le projet Seine-Arche, dans la ville voisine de Nanterre.

Jean Sarkozy, le fils cadet du président de la République, âgé de 23 ans, avait suscité une vive polémique en octobre dernier lorsqu’il avait fait part de sa volonté de briguer la présidence de l’établissement. Mis en cause par l’opposition, qui mettait en exergue son jeune âge et son manque d’expérience, le conseiller général des Hauts-de-Seine avait dû renoncer le 22 octobre, se contentant d’un poste d’administrateur.
Ironie du sort, alors que les critiques avaient dénoncé le statut de « fils de » de Jean Sarkozy, Joëlle Ceccaldi-Raynaud est elle-même fille de Charles Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux pendant 35 ans (entre 1969 et 2004) et président de l’Epad en 1988-1989 et de 1993 à 1998.
Elle était aussi la suppléante de Nicolas Sarkozy, occupant son siège de député des Hauts-de-Seine lorsqu’il était ministre au sein des gouvernements Raffarin et Villepin.

Voir aussi: Video interview truquée Jean Sarkozy chez Pujadas au JT sur l EPAD

et La Vraie Interview de Jean Sarkozy au JT de David Pujadas

et Nouveau scandale Sarkozy : une douche à 245 572 euros !

et Jean Sarkozy à l’EPAD ridiculisé sur la Télé chinoise

et Interview Jean Sarkozy à l’EPAD: « J’ irai jusqu’ au bout »

et Stéphane Guillon décrit l’ avenir de Jean Sarkozy et la monarchie Sarkozy sur France inter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.