réaction de Nicolas Demorand quand Didier Porte encule Sarkozy conard sur France Inter au Grand Journal

réaction de Nicolas Demorand quand Didier Porte « encule Sarkozy » et le traite de  » conard » sur France Inter: apres Guillon et sa rubrique quotidienne hilarante, Didier Porte se lâche et traite le président Sarkozy en disant « J’encule Sarkozy, ce conard qui n’a pas de couille »… Bilan: Demorand et Didier Porte se font virer de France Inter. Didier Porte a été trop loin et c’est bien normal… on ne peut laisser n’importe qui insulter de la sorte le président de la République… Pour une fois qu’un tel excès entraine une bonne décision et que l’on ne crie pas au scandale !
réaction de Nicolas Demorand quand Didier Porte encule Sarkozy conard sur France Inter au Grand Journal

5 réflexions au sujet de « réaction de Nicolas Demorand quand Didier Porte encule Sarkozy conard sur France Inter au Grand Journal »

  1. consterné

    Sans fautes d’orthographes, il serait possible de prendre un peu plus au sérieux (si c’est possible) cet article (?) puant.

  2. gérard

    je pense bien au contraire qu’il est courageux de virer de tels cons de la radio, il est scandaleux de laisser des gens parler comme ça d’un président de la république, quel que soit son bord…
    et en passant, je ne vois pas de faute d’orthographe dans cet article…

  3. mathilde

    ce n’est pas cet article qui est puant mais la personne qui a prononcé ces mots, ce didier Porte est honteux et ne mérite que le licenciement…
    D’ailleurs c’est ce que dit son boss qui a sauté avec lui… il n’aurait pas dû se croire tout permis
    mathilde

  4. youssef

    au moins monsieur consterné, si vous voulez faire des reproches, ayez le courage d’inscrire votre vrai nom et pas un pseudo peureux… ayez le courage de vos opinion, ne vous cachez pas derriere des pseudos ou des parties politiques parce que vous n’avez pas le courage de vous exprimer à votre nom !!!

  5. Aniss

    Est-ce que l’on est revenu à la monarchie absolue sans que je m’en rende compte pour que l’insulte au président déploie une telle volée d’indignation et de matraquage médiatique et en arrive au licenciement d’un humoriste qui, que l’on trouve drôle ou pas, réunit autant d’auditeurs le matin et apporte, en ces temps ou il est de bon ton à la Télé de faire de la lèche à Sarkozy et au gouvernement, un autre regard de la politique. Et par ailleurs, il est bien clair que dans cette chronique, Porte fait une plaisanterie sur le fait que Villepin comme l’on sait, est connu pour son langage grivois, et met en avant les tensions qu’il y a eu entre ce dernier et Sarkozy.
    Le service public est encore le seul territoire audiovisuel qui ne mange pas dans la main de Sarko, enfin il l’était jusqu’à l’intervention de ce cher Philippe Val, également tristement célèbre pour avoir censuré siné dans charlie hebdo. Et quand je vois des gens qui s’indignent que l’on insulte un président et bien ca me désole. Un président a beau avoir ete élu, ca ne l’empeche pas d’etre un con fini (et je ne parle pas seulement de Sarkozy). Il etait de bon ton d’etre pour la liberté d’expression dans l’affaire des caricatures de mahomet, mais lorsque l’on touche à Sarko, alors la non non non faut pas déconner. C’est sur c’est différent, les arabes sont des barbares qui veulent tous nous tuer alors que sarkozy est un chevalier blanc en armure et qui a des valeurs que nous devons défendre.
    Je ne vous salue pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *