Scandale de viol DSK : Dominique Strauss Kahn aurait un alibi selon RMC

Scandale de viol DSK : Dominique Strauss Kahn aurait un alibi selon RMC: rappelons la présomption d’innocence de DSK dans cette affaire qui éclabousse le DG du FMI. Mais en plus, il semble que sa défense tente de démontrer qu’au moment des faits qu’on lui reproche, il avait déjà quitté le Sofitel de New York. En effet, Dominique Strauss-Kahn aurait quitté son hôtel 1 heure avant le moment de l’agression sexuelle présumée contre une femme de chambre qui lui vaut d’être inculpé par la justice américaine, affirme lundi RMC.
RMC ne cite pas ses sources mais indique que les avocats du DG du Fonds monétaire international (FMI) ont reconstitué son emploi du temps de dimanche: « Il aurait quitté l’hôtel à midi, soit une heure avant l’heure de l’agression supposée de la femme de chambre » sur le site internet de RMC.
Dominique Strauss-Kahn aurait rejoint sa fille pour un déjeuner dans un restaurant et ses avocats s’apprêteraient à donner des preuves matérielles et des témoignages de ce déjeuner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *